"Charles, A l'école des dragons" livre jeunesse seuil littérature
“Charles, A l’école des dragons”

Ce livre proposé par Alex Cousseau et illustré par Philippe-Henri Turin se démarque de la plupart des livres jeunesse en ce qu’il semble sorti d’un autre temps.

Publié chez Seuil jeunesse, il mêle aventure, textes poétiques, rimes et une histoire pleine de valeurs telles que l’acceptation de soi, la différence et l’amitié.

J’avoue que le ton du texte m’a un peu surprise au départ. Mais on se laisse vite embarquer par l’aventure du jeune dragon « Charles » qui va apprendre énormément dans l’école de vie.

Quand Aventure et poésie se mêlent

Pour vous donner un aperçu, voici comment démarre l’histoire de ce bijou de la littérature jeunesse :

« 9 avril 1821. Silence. Parfum de fin du monde. Le ciel, pareil à un cadavre, ne frisonne plus. Brouillard. Vertige. Au sommet d’une montagne, sur un nid de graviers, quelqu’un va naître. »

Littérarature jeunesse Charles à L'école des dragons début
9 avril 1821… Quelqu’un va naître

Cela peut donner l’impression que c’est un livre un peu troublant alors que je cherche surtout à proposer à mes enfants des histoires solaires plaines de valeurs et d’aventures. Cela tombe finalement bien, car nous sommes en plein dedans.

L’histoire telle qu’elle est définie par l’éditeur Seuil :

« À l’école des dragons, on apprend à voler et à cracher du feu. Sauf quand on s’appelle Charles et qu’on préfère écrire des poésies… »

Et Charles déploie ses ailes, immenses. L'air fait le reste. Livre jeunesse
Et Charles déploie ses ailes, immenses. L’air fait le reste.

Un texte plein de valeurs pour les 6-9 ans

Un jeune dragon amateur de poésie se sent vite à l’écart dans sa nouvelle école. Tout est source d’inspiration pour ce jeune dragon en quête d’identité. Au 3ème trimestre, Charles a déjà rempli 18 cahiers de poésie. Mais la question là est surtout d’apprendre à voler ?

Livre jeunesse dragon Charles chez Seuil Jeunesse
Il disparaît à l’horizon plein de promesses

Pas toujours évident de se lancer et Charles partage avec le lecteur son parcours jusqu’à la réussite de son premier vol.

« Et notre jeune dragon s’en va. Son cœur palpite de joie. Il est assez grand pour visiter le vaste monde. Il sait voler, il sait cracher du feu. Alors, poursuivant son chemin, il disparaît à l’horizon plein de promesses. »

Des illustrations superbes du lyonnais Philippe-Henri Turin

Quelle finesse dans le travail d’illustration. Une oeuvre remarquable signée par Phillippe-Henri Turin très bien mise en valeur par ce livre grand format.

Charles à L'école des Dragons
Superbes illustrations de Charles à L’école des Dragons

Le duo Cousseau-Turin signe plusieurs aventures du jeune dragon, je ne les connaît pas encore toutes mais j’ai hâte de les découvrir.

Envie de découvrir d’autres beaux livres illustrés tels des tableaux de maître ? Découvrez mes autres suggestions de lecture avec notamment Bâillons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.